Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation

Tutelles

logo Inserm      logo cnrslogo ENSL       logo ucb1

Vous êtes ici : Accueil / CIRI / Projets transversaux / Financé pour l'année 2021

Financé pour l'année 2021

Des amibes mangeuses de bactéries pour traiter les infections cutanées

Collaboration entre les groups Horigene and EIA

La résistance croissante des bactéries aux antibiotiques est une préoccupation majeure de santé publique. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié une liste prioritaire de 12 agents pathogènes bactériens pour lesquels de nouvelles stratégies thérapeutiques sont nécessaires de toute urgence. Ce projet interne du CIRI étudiera le potentiel des amibes pour éliminer les bactéries résistantes aux antibiotiques associées aux maladies de la peau. En se nourrissant de bactéries, ces phagocytes professionnels peuvent éliminer de grandes populations bactériennes. L'objectif général de ce projet collaboratif est d'évaluer le potentiel d'amibes comme intervention thérapeutique sur les infections cutanées en étudiant leur comportement et la réponse inflammatoire dans des modèles cellulaires, sur des explants de la peau et sur la peau de souris. Le projet s'appuiera sur l'expertise de l'équipe "Transfert Horizontal de Gènes dans les Pathogènes Bactériens" (Xavier Charpentier), qui a sélectionné des amibes ayant une activité bactéricide à large spectre contre les pathogènes de la liste prioritaire de l'OMS, et de l'équipe "Immunologie de l'Allergie Cutanée et Vaccination" (Marc Vocanson et Jean-François Nicolas), un expert de premier plan dans la physiologie de la peau, l'inflammation et la réponse aux pathogènes bactériens. Cette collaboration unique permettra d'étudier la faisabilité de cette nouvelle approche dans la lutte contre les infections cutanées résistantes aux antibiotiques.

 

 

 

 

 

 

 

Des amibes mangeuses de bactéries (en vert) parcourent une monocouche de cellules cutanées à la recherche de leurs proies bactériennes